Zoom sur les isolants écologiques pour la rénovation ou la construction

Pour des combles aménagés ou perdus, en construction ou en rénovation, l’isolation est une étape importante pour optimiser le confort thermique et la modérer la consommation énergétique de la maison. Notez que c’est à travers le toit de l’habitation que 30% des déperditions de chaleur se produisent. Ainsi, pour réussir les travaux d’isolation de combles, vous devez choisir des matériaux isolants adaptés à votre projet de rénovation ou de construction. Les éléments écologiques d’origine animale et végétale attirent de plus en plus un grand public.

Le chanvre, un isolant efficace pour l’isolation des combles

Le chanvre est l’un des isolants écologiques les plus connus et le plus utilisés. Cette plante est cultivée pour cet usage particulier. Renouvelable, cette matière première a une grande capacité à assimiler du C02. Une isolation en chanvre ne contient pas de substances nocives pour l’environnement et ne représente aucun danger pour les propriétaires.

Pour que le chanvre s’adapte à l’isolation de combles perdus, optez pour un modèle de laine en rouleaux. Ce format convient parfaitement aux planchers des combles non habités.Le chanvre est aussi proposé en format de brut, en agrégats appelés « chènevotte »,  qui peut facilement être déposé sur des combles non habités.

La laine de coton, naturelle et performante

La laine de coton est fabriquée à partir de fibres de coton recyclé résultant de la revalorisation des chutes de l’industrie textile. Ces fibres sont modifiées en un seul isolant biosourcé. Ce dernier est très efficace et pèse moins lourd (10 kg/m²). Le coton détient une très haute performance thermique et un très bon pouvoir isolant acoustique.

La laine de coton sous forme d’un isolant écologique à souffler est la plus utilisée et la plus pratique. Sa performance réelle en isolation est comprise entre 0,037 et 0,042. La laine de coton peut être soufflée à l’aide d’un appareil ou dispersée manuellement. Elle se présente sous forme de rouleaux à conductivité de stabilité thermique comprise entre 0,037 et 0,040.

Le lin, un isolant naturel aux multiples propriétés

Le lin se présente sous forme de panneaux semi-rigides, en vrac ou en rouleaux. Le feutre en fibres de lin peut être utilisé pour de nombreux projets d’isolation. Les fibres de cette plante sont principalement utilisées dans la production de tissus et peuvent être réutilisées dans l’isolation de combles. Leur conductivité thermique est de 0, 046W/mK.

Les isolants en laine de lin sont préalablement traités pour empêcher la croissance de moisissures ainsi que d’autres complémentaires insecticide, antifongique, antistatique, ignifugeant, (silicate de sodium, borax,)…Il est donc nécessaire de vérifier la nature exacte des produits isolants fournis. Ces isolants sont souvent vendus en panneaux ou en roulea

Quelle isolation thermique choisir pour une maison à ossature en bois ?
C’est quoi l’isolation à 1 euro ?