Les solutions d’isolation phonique et acoustique

Isolant phonique

L’isolation phonique de la maison est l’un des éléments importants permettant de conditionner le bien-être et le confort intérieurs. Elle sert à réduire le bruit qui affecte votre logement. Selon les conditions environnantes, les bruits peuvent même impacter votre santé. Il est nécessaire de mettre en place un dispositif approprié pour les éviter.

 

A quoi sert réellement l’isolation phonique et acoustique ?

Mis à part l’isolation thermique, l’isolation phonique tient un rôle important dans une habitation, notamment si celle-ci se trouve à proximité des écoles, au bord de la route ou dans un endroit à forte circulation. Les bruits peuvent traverser vos fenêtres, vos murs ou autres zones d’accès (aération, chaudière…). Il est également possible que ceux-ci proviennent des travaux aux alentours. Quelle que soit leur origine, ils se révèlent toujours gênants et difficiles à maîtriser.

L’isolant phonique ou isolant acoustique, est un dispositif qui vise généralement à lutter contre les bruits à l’intérieur d’un logement. Il sert à empêcher leur propagation dans l’air ainsi que la majorité des matériaux solides (parois, murs, fissures, défauts d’étanchéité, etc.). C’est plus simple et efficace de calfeutrer les portes et les fenêtres, mais cela risque d’entraver l’aération. Mieux vaut adopter un système qui résout parfaitement le problème. Le prix pour l’isolation phonique varie en fonction du système et du type de matériau utilisé.

 

Les différents types techniques d’isolation par l’intérieur

Ce concept consiste donc à mettre en place un isolant phonique pour la maison. Différentes possibilités peuvent être réalisées aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. En fait, deux types de bruits affectent habituellement votre quotidien. A l’intérieur, les murs, les fenêtres, les portes et les entrées d’air parasites doivent être protégés contre les bruits aériens. L’usage d’un matériau lourd se montre plus efficace en formant parfois deux parois intercalées par un isolant souple (cellulose, laine de verre ou de roche) ou en installant une contre cloison légère.

 

La technique d’isolation des sols, des planchers ou des plafonds

Il est également requis d’isoler la maison de certains types de sons dénommés « bruits d’impacts ». Cela peut être des vibrations dues à des travaux d’entretien de voirie ou d’un appartement mitoyen, des va-et-vient des voisins à l’étage supérieur, des crépitements de la pluie au toit, etc. Isoler le sol ou le plancher avec un revêtement épais ou une sous-couche acoustique permet de limiter ces ondes sonores et la résonance des impacts générés entre autres par la chute d’objets. Un faux-plafond suspendu constitue à cet effet une solution astucieuse pour les plafonds.

 

En matière de protection contre les bruits, les méthodes sont très diversifiées. Il est nécessaire d’adapter votre choix de produit pour l’isolation phonique à vos besoins et surtout à votre budget.

Qu’est-ce qu’un rideau phonique ?
Comment calculer travaux rénovation d’isolation ?